ANECDOTES

 

Elles sont généralement tirées directement de notre arbre généalogique. Les autres ont été notées au cours de nos recherches dans les registres paroissiaux et d'état-civil.

NAISSANCES

La mère la plus jeune

Jeanne Darcet, née à Doazit (Landes), le 6 janvier 1658, et mariée avec Jean Ducassou, a un fils, Jean, le 8 septembre 1672, à l'âge de 14 ans et 8 mois.

Le père le plus jeune

Gilbert Delogny, né à Nanteuil-le-Haudouin (Oise), le 21 novembre 1597, a son premier fils, Jean, le 21 novembre 1613, pour l'anniversaire de ses 16 ans.

La mère la plus âgée

 

Léonie Hennebert, femme de Lionel Lagros de Langeron, née le 3 mai 1896, a eu un fils Jean-Pierre, le 3 octobre 1948, à l'âge de 52 ans et 7 mois.

 

Le père le plus âgé

 

Mathieu de Guincourt, né le 7 janvier 1592 à Compiègne, a eu un fils, Pierre, de son second mariage le 18 novembre 1670, à l'âge de 78 ans et 10 mois.

Intervalle le plus court entre deux naissances

 

Jean Venot et Emilande Chappey de Broye (Saône-et-Loire) ont eu un Toussaint, le 22 février 1688, et une Lazare, le 8 novembre 1688, soit un écart de 260 jours.

Triplés

 

Le 24 juin 1661, à Villedieu-les-Poêles, ont été baptisés trois fils d’Etienne Piedoye et de Jeanne Le Chevalier ; le 5 juillet 1665, baptême de triplés d’Antoine Delacondemine et Etiennette Boillereault, à Moroges ; le 11 décembre 1713, baptême de triplés de Gabriel Nicolas Lévêque et Catherine Leborgne, à Camelin (02) ; le 25 mars 1814, naissance de triplés de Sébastien Charles et Marie Geneviève Corette, à Chèvreville. Ils sont certainement morts peu après la naissance. Le 2 juin 1764 à Blérancourt baptême de triplés de Louis Defente et Marie Madeleine Courtois. Ils meurent le lendemain. Le 3 janvier 1773 à Neufchelles naissance de triplés de François Badin et Marie Madeleine Desroches. Ils meurent dans les deux jours qui suivent.

 

Naissance de jumeaux à plusieurs jours d’intervalle

 

Madeleine James naît le 25 octobre 1695 à St-Cyr-du-Bailleul (50) et son frère André le 27. Ils ont survécus tous les deux. Naissance de Francisco Jose Santamaria à Torremanzanas le 24/11/1827 tandis que son jumeau, Gregorio Saturnino, naît le 29.

 

Baptême d’un monstre

 

Le vendredi 12 février 1751 le curé de St-Bonnet-de-Joux baptise un enfant « ayant la tête monstrueuse mais le visage humain … le dit enfant avait le sexe viril bien distinct mais la forme de son visage était très confondue, il n’avait que la moitié du front, les yeux placés au haut du front étaient extrêmement gros et semblables à ceux d’un chien, son né était crochu comme le bec d’une chouette et ses oreilles étaient semblables à celle d’un chat, il avait sur le sommet de la tête une élévation rouge semblable a une petite couronne de boyaux rouges entrelassés, son visage était couvert d’une crasse semblable à de la farine mouillée … »

MARIAGES

 

Les mariées les plus jeunes (hors mariages arrangés dans l'aristocratie)

 

Jeanne Cadot, née le 7 septembre 1637 à Béthisy-Saint-Pierre (Oise), épouse François Baudequin, le 31 août 1650 à Béthisy. Elle est âgée de moins de 12 ans.

 

Marguerite Bontemps née à Camelin (Oise), le 29 octobre 1690, épouse Jacques Raboeuf à Camelin, le 9 janvier 1703, à l'âge de 12 ans et deux mois.

 

Le marié le plus jeune (hors mariages arrangés dans l'aristocratie)

François Chapuis, né le 11 février 1774 à St-Bonnet-de-Joux (71), épouse Philippe Alévêque, le 22 avril 1788, à 14 ans et deux mois. Son épouse à 8 ans de plus que lui.

L'homme le plus âgé au mariage

 

Jean Vauquier, né le 6 septembre 1696, épouse en secondes noces Marguerite Deumié, le 3 décembre 1771. Il a plus de 75 ans, elle en a 34.

 

La femme la plus âgée au mariage

 

Marie Anne Laverdin, née le 7 juillet 1699, épouse en secondes noces Jean David Delamare, le 27 novembre 1774. Elle a plus de 75 ans.

Les familles les plus nombreuses

Jean Guillemardet (1638-1704), sergent et huissier au baillage de Montcenis, a eu vingt deux enfants de trois épouses : quatre de Claude Joly, trois de Jeanne Villedieu et quinze de Jeanne Dalbec.

Denis Quarré et Etiennette Develle ont eu vingt enfants à Charolles (Saône-et-Loire) entre 1673 et 1694, dont deux jumeaux.

Etienne Lalande et Julienne Etoc ont eu vingt enfants à St-Jean-d’Assé (Sarthe) entre 1755 et 1780. Elle a eu le premier à 17 ans et le dernier à presque 42 ans.

Claude Huart (1643-1702), maître quincailler de Compiègne a eu vingt enfants, mais avec quatre épouses.

Catherine Grimoult (1660-1732) de Villedieu-les-Poêles a eu vingt enfants de deux époux : neuf de Jean Boscher et onze d'Etienne Huard.

L’homme ayant eu le plus d'épouses

 

Il y a dans notre arbre cinq hommes (hors nobles) ayant été mariés cinq fois. Le seul pour lequel les dates des cinq mariages sont connues est Urbain Delanoé, dont tous les mariages ont été célébrés à Aubigné-Racan (Sarthe) :

- marié avec Françoise Beudet, le 26 septembre 1650,

- marié avec Michelle Dupin, le 26 juin 1662,

- marié avec Renée Lépine, le 19 février 1681,

- marié avec Jacquine Moran, le 3 mars 1685,

- marié avec Marie Léon, le 5 août 1692.

La femme ayant eu le plus de maris

 

Il y a dans notre arbre quatorze femmes (hors nobles) ayant été mariées quatre fois, dont trois pour lesquelles les dates des quatre mariages sont connues :

- Geneviève Brimeur : avec Pierre Paul Pasquier à Fontaine-Chaalis (Oise), le 31 janvier 1735 ; avec François Augustin Patin à Ermenonville, le 1er juin 1739 ; avec Jacques Petit à Ermenonville, le 28 novembre 1750 ; avec Pierre Joannet à Ermenonville, le 30 octobre 1760;

- Jeanne Pezey à St Florentin (Yonne) : avec Claude Hutin, en mai 1713 ; avec Nicolas Croisey, le 27 juillet 1723 ; avec François Bouquot, le 4 avril 1724 ; avec Nicolas Thierriat, le 22 août 1735.

- Suzanne Popille : avec Gilbert Caresmantrant à Vigny-lès-Paray (Saône-et-Loire), le 20 février 1691 ; avec Hugues Dumontet à Palinges, le 16 février 1700 ; avec François Reviron à Palinges, le 21 avril 1711 ; avec Paul Munier à Ciry-le-Noble, le 23 juillet 1715.

L’homme qui se remarie le plus vite

 

Noël Clolus, veuf de Marguerite Jourdan le 26 juin 1702, se remarie le 13 juillet suivant avec Jeanne Marie, soit 17 jours après (Bonnemain).

Dans la ligne directe : Ferréol Coullet se remarie avec Catherine Robert à Huez, le 7 avril 1698, 20 jours après le décès de sa première épouse, Madeleine Sarret.

La femme qui se remarie le plus vite

 

Marie Pasquier veuve le 15 juin 1715 se remarie le 29 juillet suivant, soit 45 jours après.

Le mariage le plus court

 

François Lefèvre, veuf de Marie Trézelle, se remarie avec Marie Denoyelle à Gondreville, le 4 juin 1792, et il meurt le 11, sept jours plus tard.

 

Le mariage le plus long

 

Gabriel Ruprich-Robert et Charlotte Coullet, mariés le 18 juillet 1885, avaient soixante sept ans et huit mois de mariage au décès de Gabriel.

Le plus grand écart d'âge entre époux

 

Jean Claude Laurent, âgé de 78 ans, épouse en secondes noces à Polliat (Ain), le 8 janvier 1686, Catherine Maréchal, âgée de 24 ans, soit un écart d'âge de 53 ans. Dans la ligne directe, l'écart record de 45 ans est détenu par Guillaume Bamore, né à Quinsac le 22 février 1578 qui épouse en premières noces Marguerite Bord, née à Bordeaux le 2 février 1622.

Marie Leprince, née le 13 septembre 1688 à Chanu (Orne), épouse le 27 novembre 1750 François Vautier, né le 22 mars 1724. Il a 26 ans et elle 62, soit un écart de plus de 35 ans.

Remariage du même couple

 

Jean Claret et Marguerite Prévôt, mariés en 1683 à Villers-Cotterêts ont été remariés à Betz, le 9 février 1700, après le baptême de Marguerite, leur premier mariage ayant été considéré comme nul lorsqu'il était apparu qu'elle n'avait pas été baptisée. Ils avaient déjà 10 enfants.

Bernard Vessière et Marie Caddet se marient à Mireval-Lauragais, le 14 novembre 1741. Ayant découvert, des années plus tard, qu'ils étaient parents au quatrième degré, leur mariage est annulé et ils se remarient, le 2 mars 1767 après avoir obtenu une dispense.

Mariages multiples

Claudine Duréault, veuve de Ponce Cheverdy, marie trois fils (Philippe, Pierre et Antoine) et une fille (Claudine) le 22 novembre 1701 à Varennes-le-Grand (71).

Antoine Brintes et Jeanne Barault marient deux fils (Jean et Guillaume) et deux filles (Anne et Pierrette), le 28 janvier 1648 à Touches (71), les deux filles épousant deux frères.

Claude Bontemps et Jeanne Barault de Saint-Désert (71) ont marié trois de leurs enfants à trois enfants de Claude Menand et Marguerite Dardelin et quatre autres enfants à quatre enfants de Jacques Grillot et Anne Thomasset.

DECES

 

​​L’âge le plus élevé au décès pour une femme

Thérèse Dorothée Ebrard, née à Digne, le 9 octobre 1752, est morte au Brusquet, le 18 septembre 1859, à près de 107 ans.

L’âge le plus élevé au décès pour un homme

Amedeo Guttadoro, né à Pantelleria, le 11 juillet 1906, est mort à L'Isle-sur-Sorgues, le 6 octobre 2009, à plus de 103 ans.

A l'asile

Joseph Coullet est mort le 16 octobre 1830 à l’hospice des aliénés de Bordeaux.

En prison

 

Daniel Duvergier le 10 août 1611 en la « geollerie » de Guyenne.

Jean Costard le 27 juillet 1812 à la maison de répression de Rennes.

 

PRENOMS & NOMS

 

Les 10 prénoms les plus fréquents (prénom usuel ou un des prénoms) dans l'arbre

1 - Jean

2 - Pierre

3 - François

4 - Louis

5 - Claude

6 - Antoine

7 - Jacques

8 - Nicolas

9 - Charles

10 - Joseph

Le plus grand nombre de prénoms

En 1680 à Denia (Alicante, Espagne) une fille Vives a reçu sept prénoms : Jusepa Maria Francisca Barbera Antonia Vicenta Jacinta.

En 1697, dans la même ville un garçon Gavila a reçu neuf prénoms : Roch "Luis" Jaume Marti Teodor Francisco Xavier Carlos Jusep.

Humour

 

Robert Nichon fut baptisé à Compiègne St-Jacques, le 19 décembre 1671.

 

Une petite espagnole s’est trouvée affublée du délicat prénom de Circoncision.

 

Jean Bonneau

 

Henri Desplanches, maître menuisier à Saint-Florentin (Yonne) en 1688

 

Jean Vié de Saint-Florentin (Yonne) au début du XVIIe siècle

 

Charles Bontemps épouse Marie Lacomblée à Camelin (Aisne), en 1702

 

Caroline Lebon épouse Xavier Dieux à Bargny (Oise), en 1822

Jacques et Antoine Defrance ont respectivement prénommé deux de leurs filles Marie Reine et Elisabeth Reine.

1 - Marie

2 - Jeanne

3 - Anne

4 - Marguerite

5 - Françoise

6 - Catherine

7 - Louise

8 - Madeleine

9 - Antoinette

10 - Claudine

CITATIONS

 

"L'homme sera juge de l'avenir par le passé." : Sophocle

"Comment peux-tu savoir où tu vas si tu ne sais pas d'où tu viens ?" : Confucius

"Le vrai tombeau des morts est le coeur des vivants." : Tacite

"La meilleure façon d'envisager l'avenir, c'est de se souvenir du passé." : George Halifax

"Après la mort, nous continuons d’exister. Le paradis se trouve dans le cœur de ceux qui nous ont aimé." : F. Wojciechowski

 

AVERTISSEMENT : Les photos qui figurent dans cette page proviennent d'archives familiales ou de sources internet éventuellement protégées. Toute reproduction à des fins commerciales est strictement interdite.